Vous êtes ici : Accueil > Présentation > Lutte contre le décrochage > L’Art pour lutter contre le décrochage
Publié : 5 mai 2019
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’Art pour lutter contre le décrochage

Cela fait maintenant trois ans que le Lycée Pierre et Marie Curie organise une semaine artistique et culturelle avec de nombreuses actions ; expositions, concerts, danse, théâtre…

La découverte et la pratique artistique et culturelle sont pour nous essentielles car elles contribuent à l’élévation au sens propre du terme des élèves qui nous sont confiés. Certains ont pu penser que tout cela n’est pas essentiel dans un Lycée Professionnel mais pourtant ça l’est car la culture n’est pas limitée aux élèves de bac littéraire. Chacun a droit à la culture et le fait qu’elle soit parfois plus populaire n’en enlève en aucune façon la mission, celle d’ouvrir nos élèves sur le monde pour en faire des adultes curieux et épanouis.

D’ailleurs en février 2019 a eu lieu dans l’Académie de Rouen une semaine de la Persévérance dont le thème était le suivant : « la culture comme levier de la persévérance ». Le programme indiquait que la culture est un levier pour l’égalité des chances et participe à la construction des jeunes, au développement de leur curiosité et de leur ouverture sur le monde.

Dans le cadre de la semaine artistique et culturelle 2019 du 1er au 5 avril 2019, les élèves de la MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire) ont pu bénéficier de ce foisonnement culturel et artistique et ont réalisé avec leurs professeurs Mmes DHAINAUT, DEROUAND et Florian BOUILLON, AED, une fresque murale de 3x3m sur le thème de la « transmission du savoir ». L’établissement a mis à notre disposition les moyens de cette réalisation.

Cette réalisation s’est effectuée dans le cadre de l’enrichissement personnel et de l’estime de soi en sortant du cadre traditionnel des savoirs scolaires.

L’objectif était de produire une œuvre sur une journée, de la conception à la réalisation, et nos jeunes ont été mis en situation de création et de réalisation.
Les jeunes : Pauline, Léa, Benjamin, Corentin, Florian, Valentin et Sullivan ont démarré la journée sur une réflexion commune autour du « Street-Art »
Une fois les recherches effectuées et le thème trouvé, les jeunes ont passé la matinée à établir le fond très coloré sur le support à l’aide de bombes de peinture. Peu habitués au maniement de celles ci, ils ont cependant trouvé ça « super facile »
L’après midi étant réservée à la préparation des pochoirs, le découpage et l’application sur le fond. Chacun étant mis à contribution pour toutes ces étapes.

Les jeunes se sont beaucoup investis et ont trouvé cela « drôle et intéressant » du fait de pouvoir s’exprimer librement et de ne pas être statique comme sur les cours habituels.

La MLDS a un rôle important à jouer en matière de prévention du décrochage scolaire. L’objectif est de réduire le nombre de jeunes sortant du système scolaire sans qualification, des élèves en difficulté, en situation de rupture ou démotivés par les formations qu’ils suivent. La structure leur redonne le goût de l’école et de l’effort, les accompagne vers la réalisation de leur projet professionnel, les amène à une dynamique qui leur permet de se projeter vers l’avenir.

Menés de main de maître par Isabelle DHAINAUT, professeur d’Arts Appliqués mais aussi Art-Thérapeute, les jeunes se sont gentiment « défoulés », ils ont pu apprécier leur réalisation et pour finir l’ont trouvé plutôt « stylée ».
Elle est exposée à l’entrée de l’établissement et elle fait l’unanimité auprès des élèves et des personnels. L’art a joué son rôle, celui de catalyseur de talents. Cette expérience réussie est amenée à prendre davantage d’ampleur dans les mois qui viennent.

Portfolio automatique :